Vous êtes ici : Les Carrefours de Bransat > Prochain rendez-vous

Prochain rendez-vous

Imprimer

Envoyer à un ami

Le Sénateur Gérard Dériot
vous convie au prochain Carrefour de Bransat

le Jeudi 14 Juin 2018, à 20h30, sur le thème :
La France périphérique, préoccupation centrale ?
Avec M. Gérald ANDRIEU
Journaliste à l’Express, Auteur du livre Le peuple de la frontière
2000 km de marche à la rencontre des Français
 qui n'attendaient pas Macron

 

Titulaire d’une licence d’Histoire de l’université de Nice-Sophia Antipolis, Gérald Andrieu est diplômé de l’école de journalisme de Nice.  Journaliste à Nice-matin, il devient ensuite journaliste politique à Marianne (2008-2014), puis rédacteur en chef de Marianne.net. Journaliste indépendant, il écrit en 2017 le livre Peuple de la frontière: 2000 km de marche à la rencontre des Français qui n'attendaient pas Macron. Il est coauteur de Bienvenue dans le pire des mondes. Le triomphe du soft totalitarisme (2016). Il vient d’être nommé chef du service société de l’Express.
 

A l'heure où certains se mettaient en marche vers l'Elysée, Gérald Andrieu a quitté Paris. Entre octobre 2016 et mars 2017, il a parcouru plus de 2000 kilomètres à pied, de Bray-Dunes (Nord) jusqu'à Menton (Alpes-Maritimes). De la mer du Nord à la Méditerranée, l'ancien rédacteur en chef de Marianne a suivi les frontières de la France. Ou plutôt ce qu'il en reste depuis que l'Europe les a abolies, via l'accord de Schengen. Trois millions de pas pour aller à la rencontre de la France dite périphérique.
De la campagne précédente de 2012, le journaliste n'avait vu que des halls de gare et des salles de meeting. Cette fois-ci, il voulait aller au contact des Français. Loin de Paris, des médias et des sondages. A son rythme, il a recueilli les paroles, observé les actes, partagé la vie de ces Françaises et de ces Français anonymes et oubliés. Ceux auxquels les candidats ne s’adressaient pas. Loin des métropoles dynamiques, il a parcouru ces zones rurales et périurbaines qui souffrent en silence, où mondialisation et libre circulation riment avec restructurations. Les bourgs traversés portent les stigmates d'un passé industriel révolu et de l’exode rural. Des maux, des frustrations et un sentiment d'abandon qui font le miel des extrêmes.
            A Bransat, Gérald ANDRIEU viendra raconter ce périple, expliquer ce qu’il en a retiré, analyser comment ceux qui, exclus des débats de la campagne présidentielle, pourraient, selon lui, s’inviter dans le nouveau quinquennat, un an après ses débuts. Et dire quel espoir cette France sacrifiée peut avoir d’être à nouveau entendue.